Nov 102021

Le bois composite a longtemps souffert d’une mauvaise réputation : “le matériau composite est fragile”, “il se décolore”, “il se gondole”. Mais ça c’était avant ! Aujourd’hui, ce matériau a bien évolué pour devenir une solution design et résistante pour vos extérieurs. neowood vous présente aujourd’hui les différentes générations de bois composite et vous aide à faire votre choix. 

 

1) Zoom sur le bois composite première génération 

Matériau recyclé et recyclable, le bois composite constitue une bonne alternative écologique face aux essences de bois menacées. Avec son effet imitation bois, il trouve sa place dans les extérieurs sous forme de bardage, terrasse ou clôture.

 

Quelques mots sur son procédé de fabrication

Le bois composite de première génération est un matériau fabriqué à partir de deux matières recyclées : une matière végétale et une composante plastique. À cela on ajoute des pigments pour la coloration et des additifs pour la protection.

En ce qui concerne sa production, il est fabriqué grâce à un procédé d’extrusion. Plus précisément, on chauffe le matériau composite pour lui faire atteindre son point de fusion ce qui va permettre de modeler la matière. C’est ainsi qu’on obtient des lames terrasse, des clins bardage ou des lames clôture en bois composite uniformes et identiques.

 

Une mauvaise réputation 

terrasse en composite première génération ratée

Cependant voilà, la première génération de bois composite fait mouche. De mauvais retours se font rapidement entendre autour des lames de terrasses composite : ce matériau se déforme avec l’humidité, n’est pas résistant aux UVs et a un effet plastique notable. Et les choses empirent dès qu’on choisit des produits bas de gamme. Le bois composite première génération est rapidement fiché comme le matériau à prix bas qui ne présente que peu d’avantage. 

Des efforts doivent être faits rapidement pour redorer l’image du bois composite.

 

2) Le bois composite nouvelle génération fait toute la différence

Le bois composite deuxième génération fait alors son entrée. À la différence de l’ancienne génération de composite, ses lames sont fabriquées grâce à un procédé de fabrication par coextrusion. Ce procédé permet d’augmenter considérablement la résistance des lames en fusionnant un bouclier de protection à 360°. 

zoom lame composite 2ème génération coextrudé

 

La coextrusion pour des lames composites résistantes

La coextrusion suit le même principe que l’extrusion à la différence qu’on travaille deux matières différentes en même temps. Ces deux matières vont donc subir chacune deux extrusions. 

Ainsi pour des lames composite de deuxième génération, on chauffe : 

  • d’un côté le mélange de fibres de bois et résine plastique qui compose le noyau composite de la lame
  • et de l’autre, la matière protectrice qui compose le bouclier de protection qui l’entoure.

Il s’agit de la première extrusion.

Les deux matières une fois chauffées, vont se rejoindre dans un seul et même moule où elles vont fusionner pour ne former qu’un produit final. C’est la deuxième extrusion. C’est ainsi que nous soudons le bouclier de protection 360° invincible qui caractérise les lames UltraProtect. 

Plus d’informations sur nos produits UltraProtect sur notre catalogue en ligne.

CONSULTER LE  CATALOGUE NEOWOOD

 

Des propriétés extrêmement résistantes

Cette peau protectrice va jouer un grand rôle dans la résistance du matériau. Contrairement au composite de première génération, ces nouvelles lames résistent parfaitement à l’humidité, aux moisissures ou aux insectes. Elles sont aussi garanties anti-décoloration pendant de nombreuses années. 

De plus, grâce à un brossage post-production, les lames composite UltraProtect présentent une imitation bois beaucoup plus réaliste sans effet plastique.  

terrasse en bois composite coextrudé UltraProtect teinte teck
Terrasse en bois composite de 2ème génération UltraProtect installée par IS Paysage

 

3) Quel type de bois composite privilégier ? 

Bien que le prix du bois composite première génération soit inférieur à celui de la nouvelle génération, nous vous conseillons fortement de ne pas céder. La première génération de composite est beaucoup moins résistante, esthétique et demande à être changée régulièrement.

 

Pour avoir une première idée du prix de votre projet terrasse, clôture ou bardage composite coextrudé, obtenez votre devis express en quelques clics :
OBTENIR UN DEVIS EXPRESS

On note les premières apparitions de vieillissement du composite de première génération au bout de seulement 4-5 ans contre 15 ans minimum pour son successeur ! 

Toutefois, il est primordial de prêter une grande attention au fabricant choisi quelle que soit la génération de bois composite choisie. En effet, chaque fournisseur a ses méthodes de fabrication et peut présenter des produits plus ou moins qualitatifs. 

Pensez donc à toujours vous renseigner sur les produits avant de passer commande !


Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.