Juin 242022

Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions de kits terrasse composite. Il est donc très simple de poser sa terrasse bois soi-même. Mais attention à ne pas tomber dans certains pièges qui pourraient affecter la résistance de votre terrasse ! Découvrez nos 6 astuces pour bien poser une terrasse composite et vous assurer un aménagement solide et durable !

 

1. Préparez votre sol avant de poser votre terrasse composite

Une terrasse peut se poser sur tous les types de sol à la seule condition que ce dernier soit bien stable. Cependant il sera indispensable de bien préparer votre sol à la pose de terrasse composite.  Deux configurations existent alors : 

  • Si votre sol est dur (ex : dalle béton, ancienne terrasse carrelée ou terre stabilisée).

Dans ce cas-là pas de besoin particulier ne serait-ce qu’un simple coup de nettoyage avant la pose pour partir sur de bonnes bases

préparer sol pour terrasse bois

  • Si votre sol est meuble (dont la terre a été apportée il y a moins de 2 ans)

À ce moment-là, il faudra stabiliser votre sol avant de poser votre terrasse. En effet, un sol meuble est un sol dont la terre peut encore bouger risquant de déformer votre terrasse. Pour cela, vous devrez décaper puis tasser votre sol, ajouter un film géotextile puis une couche de gravier. On vous en dit plus pour travailler votre sol avant de poser une terrasse composite sur notre article de blog

 

2. Ne jamais poser vos lames composite à même le sol

Les lames terrasse en composite ne peuvent pas être installées directement au sol. Vos lames terrasse auront besoin d’être légèrement surélevées pour assurer une bonne ventilation sous votre platelage bois terrasse

De plus, poser vos lames de terrasse bois composite au sol entraînerait une stagnation de l’eau. Vos lames baigneraient donc toujours dans un fond d’eaux de pluie qui risquerait de fortement accélérer leur dégradation. 

Pour éviter ces problèmes vos lames devront être installées sur une structure de terrasse composée de : 

  • plots réglables (ou cales) : ils vous permettent de surélever votre terrasse mais aussi de régler sa hauteur. 
  • lambourdes en bois ou aluminium : elles se fixent aux plots et maintiennent votre platelage.

 

 

3. Respecter les entraxes entre plots

Les plots sont le support de votre terrasse. S’ils sont trop éloignés les uns des autres, ils risqueraient de ne pas assez maintenir vos lames. Résultat : s’il y a trop de poids sur votre terrasse, il y a un risque de casse ou déformation des lames. 

Il y a plusieurs types de plots à choisir selon vos besoins et la configuration de votre terrasse composite sur plots : 

  • les plots fixes : à utiliser sur sol dur, ils sont parfaits pour rattraper petite hauteur. 
  • les plots réglables : ils permettent de régler la hauteur de votre terrasse. Idéal pour les terrasses en pente ou sur sol meuble. 
  • ou les cales : plus fines, elles sont à privilégier lorsqu’il n’y a pas de hauteur à rattraper. A utiliser sur sol dur uniquement.

 

entraxes entre plots pour terrasse composite sur lambourdes aluminium

Mais alors, comment disposer les plots sur une terrasse composite ? 

Les plots se placent de manière rectiligne le long des lambourdes. Pour assurer une bonne résistance à votre terrasse, il sera nécessaire de respecter les entraxes entre plots préconisés par votre fournisseur. Généralement, comptez entre 50 et 70 cm entre chaque plot de centre à centre (selon le type de lambourdes utilisé bois ou alu).

 

Un projet terrasse composite ?
Obtenez un devis express et faites une première estimation budgétaire de votre projet :
OBTENIR MON DEVIS EXPRESS TERRASSE NEOWOOD GRATUIT

 

4. Installer les lambourdes perpendiculairement aux lames

Après les plots vient le tour des lambourdes ! Avant de commencer, sachez que ces dernières s’installent toujours dans le sens perpendiculaire à vos futures lames composite. Ainsi, si vous avez choisi une pose verticale des lames en bois composite, il faudra fixer vos lambourdes terrasse à l’horizontale. 

 

Pour mieux visualiser la structure de votre terrasse avant la pose, nous vous conseillons de réaliser un calepinage. Il s’agit d’un premier schéma représentant l’ensemble des éléments de votre structure. En plus de vous aider à déterminer les quantités nécessaires à votre projet, il vous aidera à y voir plus clair et à poser votre terrasse composite. 

 

TOUT SAVOIR SUR LA STRUCTURE ALUMINIUM NEOWOOD

 

5. Pensez aux double lambourdages

A chaque aboutage de lame composite (lames mises bout à bout), il sera nécessaire de réaliser un double lambourdage. Comme son nom l’indique, cette technique consiste à fixer deux lambourdes côte à côte au point de rencontre de vos deux lames. 

En plus de dégager de l’espace pour fixer vos lames au même endroit, cette technique permet de renforcer la résistance de votre terrasse. 

On vous dit tout sur le double lambourdage sur notre article de blog.

 

6. Respectez les jeux de dilatation

Le bois composite est un matériau composé à 55% de fibres de bois recyclées. Comme ce matériau naturel, il a donc tendance à se dilater et se rétracter au gré des saisons et des températures. 

Il est donc primordial de laisser un léger espace, appelé jeu de dilatation, entre chaque lame composite. Ainsi, vous leur laisserez la place d’évoluer au fil du temps sans risquer de se gêner et ainsi d’endommager l’aspect de la terrasse. 

Attention, l’espace de dilatation est aussi à respecter entre les lames et tout autre obstacle ou support en contact avec ces dernières : mur, piscine hors sol, muret, spa…

terrasse en bois composite teck

 

Quel jeu de dilatation respecter pour poser une terrasse composite ? 

Au moment de la pose de votre terrasse, le jeu de dilatation à respecter dépend de la température extérieure.  Plus il fait froid, plus le jeu de dilatation sera important. 

jeu de dilatation

 


Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.