Juil 232020

Bardage en pierre ou bardage en bois : lequel choisir ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour l’isolation extérieure de votre maison, en particulier le bardage en pierre et le bardage en bois. Élégants et chaleureux, ces deux types de bardages n’offrent toutefois pas la même durabilité et les modes de pose sont différents.

Bardage en pierre : le charme du minéral

Parfois appelé “parement”, le bardage en pierre est compatible avec l’isolation des murs par l’extérieur. Il existe des bardages en pierre naturelle et en pierre reconstituée.

  • Bardage en pierre naturelle : basalte, ardoise, terre cuite… La pierre naturelle offre divers aspects et coloris.
  • Bardage en pierre reconstituée : Teintée et hydrofugée dans la masse, la pierre reconstituée est moulée en usine et imite l’aspect de la pierre naturelle. Elle est moins chère que la pierre naturelle et tout aussi robuste.

Les performances et la qualité du bardage en bois composite face au bardage en pierre

Bardage en pierre : avantages et inconvénients

Le principal atout du bardage en pierre est son esthétique. Le côté chaleureux de la pierre peut mieux convenir à certains types de maisons que les autres types de bardages. Toutefois, il existe une grande variété de finitions pour s’adapter à tous les styles : moderne, traditionnel, ancien, industriel…

Certains modèles de pierres pour bardage sont dotés d’un isolant thermique sur une face, les autres doivent être posés sur un isolant déjà présent sur le mur. Les pierres sont beaucoup plus lourdes que les autres matériaux comme le bois et peuvent être incompatibles avec certains supports. On peut toutefois éviter ce problème en optant pour de la pierre reconstituée, qui est plus légère. Selon l’exposition de votre maison, il est possible que le bardage s’encrasse. Vous devrez alors adapter l’entretien en fonction du type de pierre et du mode de pose.

La pose du bardage en pierre

Le mode de pose du bardage en pierre dépend de plusieurs facteurs comme la nature du support et le type de pierre choisie. La pose doit être très rigoureuse pour que le bardage soit solide et étanche. Elle peut se faire à l’aide de clips sur des rails, de pattes en inox ou par enfourchement sur rails en inox. Les plaques de pierres doivent être espacées afin de prévoir la dilatation. Les espaces peuvent être laissés vides ou comblés avec un mastic. Il faut également laisser un vide d’air entre les pierres et le support.

Le bardage en bois a de nombreux avantages

Le bardage en bois, chaleureux et performant

Le bardage en bois peut être sous forme de lames en bois posées verticalement ou horizontalement ou de panneaux. Vous avez le choix entre plusieurs matériaux.

  • Les lames en bois massif : Plusieurs essences sont compatibles, comme le pin maritime, le mélèze, le cèdre rouge ou encore le châtaignier.
  • Les lames en lamellé-collé : Il s’agit de fines lames de bois (généralement épicéa, pin Douglas ou pin sylvestre) superposées et collées entre elles. Ce matériau est idéal pour les lames de grandes longueurs ou largeurs.
  • Les lames en bois composite : Le bois composite est constitué de particules de bois recyclé et de résine plastique également recyclée.

Le bardage en bois : points forts et points faibles

Le bardage en bois est une excellente solution pour une protection efficace de votre maison contre les agressions extérieures. Esthétique et chaleureux, il convient particulièrement bien aux architectures contemporaines. Il est plus léger et moins cher que le bardage en pierre tout en étant plus performant sur le plan thermique. Sa pose est également plus aisée.

Le bois massif a tendance à grisailler avec le temps et nécessite un entretien adapté. Néanmoins, il est possible de bénéficier de l’aspect du bois massif tout en contournant le problème de l’entretien en optant pour un bardage en bois composite. Ce matériau écologique résiste aussi bien à l’humidité qu’aux UV et ne nécessite aucun traitement particulier. Imitant parfaitement le bois, il se décline sous de nombreux coloris et finitions.

La pose du bardage en bois

Le mode de pose peut varier selon le modèle de bardage choisi. En règle générale, les lames de bois sont vissées sur une ossature bois constituée de liteaux et emboîtées les unes dans les autres. Les fixations sont invisibles puisque chaque lame cache les fixations de la lame voisine. Suivant la nature du support, il peut être nécessaire de poser un film pare pluie avant d’installer l’ossature. Il est indispensable d’aménager un vide d’air de 2 cm minimum entre la paroi et le bardage. Un espace est aussi nécessaire entre les bouts de lames et entre un bout de lame et un obstacle.


Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *