Juil 192021

Votre clôture composite arrive d’ici peu ? C’est donc le moment de se pencher sur l’aspect plus technique de la pose ! Parce qu’une clôture bien ancrée dans le sol est une clôture qui dure, on explique comment bien réaliser la pose d’une clôture par scellement. 

 

Qu’est ce que la pose par scellement ? 

Qu’est ce que c’est ? 

Comme son nom l’indique, la pose par scellement se caractérise par le fait de sceller les poteaux de clôture directement dans le sol grâce avec du béton. Cette pratique permet à votre clôture d’être parfaitement ancrée dans le sol et donc d’être ultra résistante face aux intempéries et agressions extérieures. 

Ainsi, que ce soit pour un grillage souple ou une clôture en panneaux rigides, comme une clôture composite, le scellement de la clôture est une solution parfaite pour solidifier vos poteaux

Quand  choisir la pose par scellement ?

Lorsqu’on parle de pose de clôture, il existe deux solutions au choix : 

 

  • la pose de clôture par scellement des poteaux
  • et la pose par fixation des platines

 

De par sa grande résistance, la pose par scellement est fortement recommandée pour les clôtures “hautes” de plus de 130 cm de haut. En effet, pour une clôture de cette taille le risque de détachement des poteaux et de déformation des panneaux peut être très présent. Il est donc important de solidifier au maximum votre clôture en la scellant directement dans le sol. 

La pose par scellement est donc à privilégier, en particulier si votre clôture est située en zone venteuse

Dans le cas où votre clôture mesure moins d’1,30 mètres de haut, vous pourrez opter pour une pose par fixation des platines. Cette pose présente des avantages pour une installation de clôture sur un muret déjà existant ou pour les petites clôtures.

cloture installée par scellement et sur muretPar exemple, pour la clôture de gauche une fixation des platines suffit.
Pour la clôture de droite, il est préférable de choisir une pose par scellement.

 

Poser une clôture par scellement des poteaux

Il existe trois grandes étapes pour sceller des poteaux de clôture dans le sol. 


1. Visualiser le projet et prendre les mesures

Avant de vous lancer, il est important de bien prendre ses marques et de visualiser son projet dans l’espace. Commencez par déterminer et indiquer l’emplacement de votre future clôture et ses poteaux dans votre jardin à l’aide de piquets de bois. Une fois vos piquets plantés dans le sol, vous pourrez alors avoir une bonne idée de votre projet et serez prêts à continuer l’installation. 

Attention, il faudra bien prendre en compte la nature de votre clôture et les recommandations de votre fournisseur pour déterminer le nombre de poteaux nécessaires et leur disposition. Par exemple, une clôture composite UltraProtect nécessite un entraxe d’exactement 1805 mm entre chaque poteaux. D’un autre côté, l’espace entre chaque poteau d’un grillage rigide sera généralement de 2 mètres. 

2. Creuser les trous qui accueilleront vos poteaux

Une fois que vous avez déterminé l’emplacement de vos poteaux, il est temps de creuser ! Pour fixer votre poteau de clôture composite sans problème, nous vous conseillons de creuser un trou de 40 cm de long sur 40 cm de large et 50 cm de profondeur

À savoir : chaque type de clôture nécessite des trous de dimensions différentes. Il est donc toujours nécessaire de se renseigner auprès de son fournisseur en amont. Cependant, de manière générale, on peut dire que le diamètre du trou doit mesurer 10 à 25 cm de plus que le diamètre de l’élément à sceller. Pour la profondeur, optez toujours pour un trou de 40 à 50 cm pour un poteau de taille standard. 

3. Verser le béton et sceller les poteaux 

Une fois que les trous ont été faits, il est temps de sceller vos poteaux ! Pour cela, commencez par installer vos poteaux dans le centre de chaque trou. Coulez ensuite votre béton tout en maintenant vos poteaux pour vous assurer de la verticalité des poteaux. Aplanissez le béton à l’aide d’une truelle et attendez qu’il sèche pour poursuivre le montage de votre clôture composite. 

 

Monter sa clôture en bois composite  

Maintenant que votre béton est bien sec, il est temps de monter votre clôture en bois composite UltraProtect. Pour cela, commencez par installer vos clips de départ en les faisant glisser du haut jusqu’au bas des poteaux. De la même manière, ajoutez votre profil de départ au pied de vos poteaux, ce sont eux qui viendront supporter vos panneaux de clôture en composite. 

Ensuite, emboîtez vos lames les unes sur les autres, en pensant bien à ajouter un renfort de lame une lame sur deux. Une fois que toutes les lames sont en place, terminez avec le profil de fin et les clips de fin. 

Terminez en posant vos baguettes de finitions sur les extrémités des poteaux et les baguettes latérales sur les côtés du premier et dernier mur de clôture. Elles permettront ainsi de cacher les fentes d’insertion des poteaux pour des finitions parfaites. 

 

infographie monter sa clôture composite et alu en 5 étapes

 

 

Un projet clôture composite en tête ?
Réalisez une première estimation du budget en demandant votre devis express :

OBTENIR MON DEVIS EXPRESS BARDAGE COMPOSITE


Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *