Oct 152020

Dans le domaine des travaux de rénovation et d’amélioration pour la maison, le bardage composite constitue l’une des solutions d’habillage de façade les plus appréciées. De sa résistance aux intempéries à la variété des matériaux, ses atouts esthétiques et pratiques sont nombreux. Quels sont les avantages et les spécificités techniques du bardage en bois composite ? Que faut-il savoir pour concrétiser son projet ?

Propriétés et avantages du bois composite pour les structures extérieures

Le bois composite est un matériau résistant et durable. En raison de sa facilité de conception, on le retrouve dans différentes structures, comme des terrasses ou des clôtures en bois composite. Contrairement à une essence naturelle, il ne nécessite que peu d’entretien avec un simple nettoyage de surface. Il bénéficie d’un traitement préalable pour concilier longévité et tenue esthétique face à des environnements extérieurs qui présentent des conditions climatiques variables

Le bardage composite se distingue alors par les qualités suivantes :

  • Traitements anti-UV et antisalissures pour ne pas décolorer et être en mesure de supporter tout type de projections liquides ;
  • Idéal pour une protection optimale contre de fréquentes intempéries, épisodes de gel et températures extrêmes ;
  • Structure robuste qui prémunit le bardage contre les rayures et les chocs ;
  • Un matériau écoresponsable issu de matières premières recyclées et recyclables ;

Le bardage en bois composite convient aussi à des budgets limités avec une tarification accessible, tout en incluant la main-d’œuvre et les finitions. Il constitue donc une très bonne alternative aux bardages en PVC, en ardoise, en métal, ou même en bois naturel.

Réglementation urbaine et spécificités esthétiques du bardage composite

S’il est conseillé de se renseigner sur le PLU (plan local d’urbanisme) auprès de sa municipalité, le bardage composite s’accorde avec divers styles architecturaux. À l’échelle locale, les règles de l’urbanisme diffèrent d’une commune à l’autre, notamment sur le choix des matériaux et des teintes. Les zones ou les sites classés sont plus restrictifs que des emplacements standards. En parallèle de la consultation du PLU, vous devez demander une déclaration préalable de travaux auprès des services de votre mairie.

Le bardage bois composite permet d'habiller votre façade

La diversité des teintes du bois composite permet de s’adapter plus facilement à diverses obligations en matière d’aménagements urbains. Pour une maison design, une architecture traditionnelle ou un revêtement avec finitions naturelles, ce matériau répond à vos exigences en matière d’habillage esthétique de vos façades. Il est même possible d’obtenir une texture lisse ou structurée, ainsi qu’une imitation en bois naturel telle que le teck ou l’ipé.

Quels sont les deux principaux types de pose pour installer son bardage en bois composite?

Il existe différents types de bois composite qui se distinguent par leur teinte, les dimensions des lames ou encore le type de pose. Pour ce dernier critère, on peut opter pour un système clipsable. Les clips de fixation sont disposés sur les tasseaux ou les linteaux du bardage composite. Il vous suffit alors de les glisser, puis de les emboîter.

Vous pouvez aussi vous tourner vers un bardage en bois composite à visser. Dans ce cas, il est nécessaire de prépercer les lames et de prévoir des clips de départ à 20 mm au-dessus du sol. La pose se fait dans l’alignement des liteaux. Les lames sont perpendiculaires à ces derniers et, selon leur conception, sont à disposer dans le sens vertical ou horizontal. Quelle que soit la technique de mise en œuvre sélectionnée pour votre bardage en bois composite, la préparation de la façade peut bénéficier des ajouts suivants :

  • Un film imperméable de type pare-pluie ou une membrane d’étanchéité ;
  • Une bande de protection supplémentaire placée sur le liteau ou le tasseau ;
  • Des grilles anti-rongeurs au niveau du soubassement ou sous la toiture.

Ventilation et aboutage : deux éléments incontournables du bardage composite

Veiller à la ventilation de votre bardage en bois composite est essentiel pour évacuer l’humidité de manière naturelle. Cela permet donc de préserver l’intégrité de la structure et bénéficier d’une excellente tenue sur le long terme. L’espace vide que l’on crée entre le revêtement composite et la façade correspond à une lame d’air. Il s’agit de l’écart obtenu grâce à l’épaisseur des liteaux ou des tasseaux. La ventilation se fait du bas vers le haut.

L’aboutage consiste à accoler deux lames composites l’une à côté de l’autre. On les fixe avec des vis en inox distinctes. Celles-ci doivent se situer à au moins 15 mm des extrémités pour ne pas risquer d’endommager la structure. Se prémunir des fissures, c’est aussi visser en laissant les têtes affleurer à la surface. Enfin, l’aboutage d’un bardage composite nécessite un jeu de dilatation :

  • En deçà de 5 °C : la pose du bardage est déconseillée ;
  • Entre 5 et 20 °C : 5 mm ;
  • 20 à 30 °C : 4 mm ;
  • Plus de 30 °C : 3 mm.

Bardage composite tek sur une façade

En présence d’un obstacle quelconque, comme un mur, un espace de 5 mm est requis par rapport aux lames.

Finitions et entretien du bardage composite

Le bardage en bois composite bénéficie de différentes finitions pour parfaire son esthétisme et son étanchéité. L’encadrement des ouvertures (portes et fenêtres) disposera de profils adaptés. Cela vaut aussi pour les jonctions avec les cornières d’angle extérieur. Le soubassement et la partie de la sous-toiture sont également concernés. Au même titre que la préparation de la façade et de la pose des lames, la mise en œuvre reste très simple.

Pour l’entretien du bardage composite, le nettoyage à l’eau chaude savonneuse est préconisé. L’application se fait à l’aide d’un matériel non abrasif. La périodicité dépend de l’environnement extérieur. On peut toutefois avancer une estimation trimestrielle pour préserver sa tenue et faciliter toute intervention. En raison des traitements préalables déjà effectués (antisalissures, anti-UV…), il n’est pas nécessaire d’appliquer une lasure, un vernis ou une peinture spéciale bois d’extérieur.


Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *