Mai 102021

La pose un bardage composite sur sa façade est une tâche pouvant se réaliser sans l’aide d’un professionnel, à condition de connaître les différents éléments importants d’une installation et d’être un peu bricoleur. Bien que cela paraît simple, il est important d’éviter quelques erreurs pour ne pas rénover votre revêtement en peu de temps.

Bois composite : un matériau idéal pour l’isolation

Parmi tous les matériaux disponibles, le bois composite est le matériau qui peut appartenir à un projet ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur). Constitués de fibre de bois et de nombreuses matières thermoplastiques, les revêtements extérieurs en bois composite pour façade présentent divers avantages :

  • Ils requièrent des travaux d’entretien infimes : le nettoyage est simplifié.
  • Leur pose est facile à réaliser.
  • Leur structure possède une grande résistance aux agressions tels que les rayures et les chocs.
  • Ils proposent une variété de teintes et de finitions, permettant de choisir des modèles qui s’adaptent à la forme de nombreuses architectures.
  • Leur conception est prévue pour qu’ils résistent à tout type d’environnement extérieur.

De même, avec ce type d’aménagement, vous réduisez les déperditions énergétiques de votre maison de 20 %. Étant un matériau isolant, le bois composite réduit les pertes de chaleur tout en limitant les points thermiques des murs.

Bien qu’il soit résistant et simple à poser, ce type de bois doit respecter quelques consignes lors du montage d’un bardage. Il ne faut pas oublier qu’il est nécessaire de consulter au préalable le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre municipalité, afin de connaître les restrictions et les autorisations requises pour appréhender la pose d’un bardage composite.

Une fois les préparatifs effectués, vous pouvez procéder au montage. Maintenant, regardons ensemble quelles sont les principales erreurs à éviter lors d’une installation !

maison avec bardage bois composite ultraprotect

1. Ne pas vérifier l’état du mur

Il est courant d’apercevoir des trous, des fissures ou des irrégularités sur le mur extérieur d’une maison. Dans la majorité des cas, ils apparaissent sur les maisons anciennes. Même si ces imperfections ne sont pas importantes, vous devez les analyser et les réparer avant la pose d’un bardage en bois composite.

Certaines fissures sont dues à un défaut structurel du bâti. Si elles ne sont pas traitées elles peuvent diminuer la capacité d’isolation thermique du bois composite. Cela se traduit par un taux d’humidité plus élevé à l’intérieur de la maison.

2. Ne pas installer correctement l’ossature

L’ossature est la structure principale des revêtements extérieurs fabriqués en matériaux composites. C’est la première chose à poser lors de l’installation d’un bardage composite. C’est elle qui va optimiser la durabilité de votre bardage en bois. Même si le bardage est durable, l’ossature doit posséder la bonne disposition des tasseaux, selon la disposition de vos lames cela peut venir varier. Si les tasseaux sont disposés de manière incorrecte, l’air derrière le bardage composite risque de ne pas être uniforme, causant des condensations d’humidité.

Avec le temps, la rénovation de votre revêtement de façade sera inévitable. Si ce problème persiste, ce sera la structure de votre maison qui se verra altérée. Pour éviter cela, vérifiez toujours que vous installez les tasseaux de la bonne manière.

ossature bardage composite

3. Poser les lames sans un niveau à bulle

L’aspect que les différents types de bardage peuvent offrir à une façade dépend en partie des finitions, du coloris et de la texture des lames. Dans le cas des matériaux composites, l’aspect naturel du bois est également important. Cependant, il existe une dernière option de personnalisation à choisir : le sens de pose.

En effet, les lames en bois composite sont résistantes et s’adaptent à trois types de pose :

  •       La pose verticale
  •       La pose horizontale
  •       Et la pose diagonale

Lorsqu’elles vont être fixées sur les tasseaux de l’ossature, il est primordial de les poser à l’aide d’un niveau à bulle ou un niveau laser. Si la première lame est posée avec une légère déviation, c’est toute l’installation qui sera défectueuse. Alors, on vous conseille de vérifier l’aplomb de vos lames régulièrement à l’aide d’un des outils mentionnés.

Il est possible que vos murs extérieurs ne soient pas d’aplomb. Pour y remédier, vous pouvez utiliser des cales derrière les tasseaux.

pose des lames composite bardage

Pour plus d’informations sur la pose d’un bardage composite, nous vous conseillons de consulter la boite à outils neowood. Vous y trouverez des notices de pose, des fiches techniques ou encore des vidéos tutos qui vous aideront dans le montage de votre installation.

Vous avez un projet bardage composite en tête ? Recevez un devis express et réalisez votre rêve !

OBTENIR MON DEVIS EXPRESS BARDAGE COMPOSITE


Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *