Déc 012020

L’installation d’un jacuzzi, ou d’un spa vous permet de créer un véritable espace de détente dans votre jardin. Associer un spa à une terrasse en bois composite offre un rendu esthétique optimal. Néanmoins, il faut prendre en compte certaines contraintes techniques pour que votre installation soit durable. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de poser un spa sur une terrasse en composite.

Poser un spa directement sur la terrasse

La pose de votre jacuzzi directement sur une terrasse est très pratique et très rapide. Il vous suffit de raccorder votre spa à l’électricité, et de le remplir. De plus, la pose sur terrasse en composite offre un accès aisé à la machinerie du spa.

Spa sur terrasse : calculez la charge nécessaire

Avant de poser un jacuzzi ou un spa directement sur votre terrasse en composite, vous devez vous assurer que celle-ci peut supporter un tel poids. Les spas de nage, pouvant dépasser 10 tonnes, sont généralement trop lourds pour être posés sur les terrasses. En revanche, les spas portables de 2 ou 3 places et les spas gonflables peuvent reposer sur une terrasse en composite. Pour connaître le poids total du spa, vous devez additionner :

  • Le poids à vide du spa ;
  • Le poids de l’eau ;
  • Le poids des utilisateurs.

Exemple : spa à vide (290 kg) + capacité de 900 L (900 kg) + 3 utilisateurs de 70 kg (210 kg) = 1 400 kg.

Il convient ensuite de connaître le poids du spa au mètre carré. Pour cela, il faut diviser le poids du spa par sa surface.

Exemple : 1 400 kg / 3,78 m2 (spa de 1,8 m de large et 2,1 m de long) = 370 kg/m2.

Dans cet exemple, il faudrait que la terrasse puisse supporter une charge d’au moins 370 kg/m2 pour recevoir le spa.

Quel support pour le spa ?

Pour garantir une parfaite stabilité à votre spa, mieux vaut opter pour une terrasse en composite posée sur une structure en aluminium, celle-ci reposant sur un sol étanche (dalle en béton ou carrelage).

Un spa jacuzzi installé sur une terrasse composite

Pour une utilisation sans risque de votre spa, la meilleure solution est d’opter pour des lames en bois composite, telles que celles de la gamme Excellence de Neowood. Ces lames résistent à une charge ponctuelle de 450 kg/m2. Imputrescibles et antidérapantes, elles sont parfaitement compatibles avec un jacuzzi. Dans l’idéal, les lames doivent reposer sur une structure en aluminium comme la structure Trocosto® qui affiche une résistance mécanique de 500 kg/m2. Comme les lames en composite, cette structure est imputrescible, et peut être exposée à l’eau sans problème. Les lambourdes en alu peuvent être posées directement sur un sol dur et nivelé, ou sur des plots fixes.

Spa enterré ou semi-enterré et terrasse en composite

Si votre spa est trop lourd pour être posé à même la terrasse en bois composite, vous pouvez opter pour l’installation enterrée ou semi-enterrée, comme s’il s’agissait d’une piscine hors-sol. Dans ce cas, soit le spa arrive au niveau du sol (spa enterré), soit il dépasse du sol (spa semi-enterré). Bien sûr, la terrasse doit être installée après la pose du spa, ce qui nécessite des découpes supplémentaires. Un modèle carré ou rectangulaire sera plus simple à intégrer qu’un modèle rond. Si vous désirez un spa enterré (ou encastré), deux solutions s’offrent à vous.

  • Creuser le sol, et réaliser une cuve en béton dans laquelle votre spa sera encastré. Ce mode de pose nécessite des travaux conséquents, et l’intervention d’un professionnel.
  • Surélever la terrasse en composite, pour la mettre à la hauteur du spa, donnant l’impression que celui-ci est enterré. Cette solution est beaucoup plus simple à mettre en place, ne serait-ce que pour faire passer les câbles et les tuyaux sans avoir à creuser des tranchées. Il faudra cependant prévoir des marches pour accéder à la terrasse.

Jacuzzi sur terrasse en composite : préparez le sol

Qu’il soit enterré ou semi enterré, votre spa doit être placé sur un sol parfaitement propre et plat. Une dalle de béton de 15 cm est donc nécessaire pour recevoir le spa. Voici les étapes du coulage d’une dalle en béton.

  • Marquez l’emplacement de la dalle au sol. Veillez à ce que celle-ci dépasse d’au moins 70 cm de chaque côté du spa.
  • Creusez le sol sur une profondeur de 20 à 25 cm.
  • Posez une couche de graviers d’environ 15 cm.
  • Posez une toile de polyane pour protéger la dalle des remontées d’humidité.
  • Réalisez un coffrage avec des planches de 25 mm qui contiendront le béton, fixées à des piquets plantés aux quatre coins de la dalle. Badigeonnez les planches avec de l’huile de décoffrage.
  • Posez le ferraillage en veillant à ce qu’il soit entièrement enrobé dans le béton. Vous devrez le surélever avec des cales, afin qu’il ne soit pas en contact avec le sol.
  • Gâchez du béton dosé à 450 kg/m2.
  • Versez le béton au fur et à mesure et tirez à la règle de maçon, puis talochez la surface.
  • Attendez 2 jours avant de retirer les planches de coffrage, et 10 jours pour poser le spa sur la dalle.

Posez la terrasse en composite autour du spa

Surélever une terrasse en composite est relativement simple à mettre en œuvre pour profiter d’un spa semi-enterré ou enterré. Selon la surélévation nécessaire, il existe plusieurs solutions :

  • Poser des plots en béton sur lesquels reposeront les lambourdes de la terrasse ;
  • Poser des plots fixes ou réglables, puis des lambourdes en pin ou en aluminium ;
  • Pour une surélévation supérieure (spa encastré), la terrasse sera posée sur pilotis (il faudra prévoir des fondations en béton pour les pilotis) avec pieds de poteaux réglables.

Une terrasse composite peut recevoir un spa jacuzzi facilement

Rappelez-vous qu’un permis de construire est nécessaire pour une surélévation de terrasse de plus de 60 cm et une surface de plus de 20 m2. Si la surface est inférieure à 20 m2, il vous faut déposer une déclaration préalable de travaux.

Prévoyez un espace technique de 50 à 80 cm autour du spa, pour accéder à la machinerie et réaliser les opérations de maintenance. Aux abords immédiats du spa, les lames de terrasse doivent être démontables afin de pouvoir accéder à cet espace.

Rappel des règles concernant la pose des lambourdes :

  • Respectez un entraxe maximal entre les lambourdes ;
  • Gardez un espace de 5 mm entre chaque extrémité d’une lambourde ;
  • Doublez les lambourdes au niveau de l’aboutage de deux lames dans la longueur, sans toutefois que les lambourdes soient en contact l’une avec l’autre.

 

Un projet terrasse composite en tête ?
Obtenez votre devis express Neowood en moins d’une minute : 

OBTENIR MON DEVIS EXPRESS TERRASSE COMPOSITE


Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *