Nov 092020

La terrasse sur pilotis, aussi appelée “terrasse en hauteur”, est une bonne idée si votre terrain est très en pente, ou si vous désirez agrandir votre maison. Par exemple, vous pouvez installer une terrasse sur pilotis en présence d’une baie vitrée située au premier étage. L’accès à la terrasse se fera alors par cette baie vitrée ou par un escalier extérieur. Une terrasse en bois sur pilotis vous permet de profiter pleinement de l’extérieur, et apporte une vraie plus-value à votre maison. Voici les grands principes d’installation d’une terrasse en bois composite sur pilotis.

Terrasse en composite sur pilotis : faut-il un permis de construire ?

Si votre terrasse sur pilotis est située à plus de 60 cm de hauteur, et qu’elle a une surface de moins de 20 m2, vous devez déposer une déclaration de travaux en mairie. Si la surface de la terrasse dépasse 20 m2, il vous faut demander un permis de construire. Pour être sûr d’être en règle, consultez le service d’urbanisme de votre commune avant de commencer les travaux.

Construisez votre terrasse composite sur pilotis en bois

Votre terrasse en hauteur en bois composite est composée d’une structure porteuse, d’un plancher et d’un garde-corps. La structure porteuse peut être en bois, en béton ou en métal. Si vous désirez réaliser les travaux par vous-même, la solution la plus simple est la structure en bois, constituée de poteaux, de poutres et de solives.

Plan de terrasse sur pilotis

La première étape consiste à dresser un plan de votre terrasse sur pilotis. Réalisez des vues de dessus, de côté et de face, et notez toutes les dimensions. Plus la terrasse est grande, plus vous aurez besoin de poteaux. En profondeur, un poteau offre une portée de 3,35 m. Pour une terrasse d’environ 4 m de large, deux poteaux séparés de 3,2 m sont suffisants. Pour une terrasse plus large, il faut compter un poteau tous les 3,7 m. Ainsi, on aura 4 poteaux pour une terrasse de 12,1 m de large. Il ne faut pas oublier de compter le porte-à-faux (partie au-dessus du vide qui n’est pas soutenue), qui ne doit pas dépasser 0,5 m dans la largeur et 0,85 m en profondeur.

Une terrasse composite sur pilotis

Coulage des plots de fondations

De bonnes fondations sous forme de plots en béton sont essentielles pour garantir la stabilité de votre terrasse en composite sur pilotis.

  • Tracez au cordeau l’emplacement de votre terrasse au sol, et marquez l’emplacement des poteaux.
  • À chaque emplacement, creusez un trou de 40 cm de profondeur.
  • Élargissez l’embase de chaque trou.
  • Coulez du béton de densité 350 kg/m3 dans les trous à ras bord. Vous pouvez aussi introduire du fer à béton pour armer les plots.
  • Découpez un tube PVC de 16 cm de diamètre et 5 cm de hauteur pour chaque plot. Introduisez les tubes dans les trous, en vérifiant que tous les tubes sont alignés (utilisez un cordeau). Vérifiez aussi l’aplomb des tubes au niveau à bulle.
  • Lorsque la première coulée de béton a pris, remplissez les tubes à ras bord.

Préparation du terrain

Préparez le terrain qui sera situé sous la terrasse, en posant du gravier :

  • Réalisez un décapage, en enlevant la terre végétale sur quelques centimètres de profondeur.
  • Placez un film géotextile qui empêchera les mauvaises herbes de pousser.
  • Épandez une couche de gravier.

Assemblage de la structure porteuse

Cette étape consiste à assembler les différents éléments de la structure porteuse : muralière, poteaux, poutres, solives, entretoises et bracons.

  • La muralière est la pièce de bois sur laquelle reposent les solives. Fixez la muralière à la façade de votre maison avec des vis. Le fabricant de la structure sur pilotis peut préconiser une hauteur maximale (généralement de 3 m). N’oubliez pas de placer une cale entre la muralière et le mur pour favoriser la ventilation.
  • Marquez l’emplacement des solives sur la muralière.
  • Fixez les platines métalliques sur les pieds des poteaux avec des tirefonds (vis à tête hexagonale).
  • Maintenez les poteaux à la verticale à l’aide de tasseaux.
  • Installez les poutres porteuses sur la tête des poteaux, puis fixez-les à l’aide d’un ensemble boulon/écrou/rondelle.
  • Fixez les bracons qui font le lien entre les poteaux et les poutres porteuses. Ajustez le niveau, en réglant les bagues de réglage qui équipent les platines.
  • Disposez les solives sur la muralière et la poutre porteuse, en respectant un entraxe maximum de 50 cm. Doublez les solives en périphérie de la terrasse, pour permettre l’installation du garde-corps.
  • Les solives servant de lambourdes pour la terrasse, prenez en compte les dimensions des lames afin de prévoir un double lambourdage pour l’aboutage.
  • Fixez les solives à l’aide de 2 équerres (une de chaque côté de la solive) et de 8 vis.
  • Fixez les entretoises entre les solives.

Une terrasse en bois composite posée sur des pilotis

Posez les lames de terrasse en bois composite

Une fois que votre structure porteuse est prête, vous pouvez passer à la pose des lames en bois composite. Les solives de la structure servent de lambourdes à la terrasse. Il est conseillé de doubler les lambourdes au niveau de l’aboutage de 2 lames dans la longueur. Si les solives de la structure ne permettent pas ce double lambourdage, posez des lambourdes par-dessus les solives, pour créer un double lambourdage sur lambourdage croisé. Respectez l’entraxe entre 2 lambourdes préconisé par le fabricant des lames de terrasse. Neowood conseille un entraxe maximum de 40 cm pour les lames composites de la gamme Excellence.

  • Prévoyez une bande d’étanchéité entre les lames en bois composite et les lambourdes en bois.
  • Posez les lames selon les préconisations du fabricant. Utilisez des clips de départ pour la pose de la première ligne de lames, parallèles à la façade. Fixez les clips de départ sur chaque lambourde, puis insérez la rainure de la première lame dans le clip.
  • Prévissez les clips sur chaque lambourde afin de maintenir les lames. Insérez la rainure de la lame suivante dans le clip.
  • Vissez un clip bloqueur au milieu de chaque lame, afin de maintenir l’écart de celle-ci par rapport aux autres.
  • Respectez un jeu de dilatation de 3 à 6 mm entre 2 lames aboutées. Cet espace dépend de la température extérieure lors de la pose de la terrasse. Par exemple, il est de 4 mm par une température de 20 à 30 °C.
  • Continuez ainsi rangée par rangée. Vous pourrez ensuite revenir sur chaque clip pour visser à fond.
  • Fixez les accessoires de finition fournis avec les lames de terrasse en bois composite : embouts, plinthes, lame sans rainure…

Installez le garde-corps

Un garde-corps est obligatoire si votre terrasse est à plus de 1 m du sol. Vous pouvez opter pour un garde-corps en bois, ou en acier inoxydable. La hauteur minimum entre le niveau supérieur de la rampe et le sol est de 1 m. Vous aurez peut-être à recouper les poteaux du garde-corps s’ils vous paraissent trop hauts. Voici les grandes lignes d’une installation de garde-corps en bois :

  • Tracez l’emplacement des poteaux, et positionnez ceux-ci en respectant l’entraxe entre chaque poteau. L’entraxe dépend du modèle choisi, et est indiqué par le fabricant.
  • Fixez les platines sur les poteaux, puis fixez l’ensemble à l’emplacement prévu, en prévoyant un jeu de 1 cm entre la base du poteau et la base (afin de prévenir la stagnation d’eau à cet endroit).
  • Fixez la rampe inférieure, en laissant un espace de 10 cm entre celle-ci et la base.
  • Positionnez les balustres, en respectant l’entraxe entre chaque élément (10 cm généralement). Collez-les ensuite avec une colle à bois polyuréthane extérieur.
  • Fixez la rampe supérieure.

Pour consolider l’assemblage, clouez les balustres avec des clous à tête “homme” en inox.


Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

promotion terrasse composite