Août 062021

Lors du montage il est possible de faire une erreur, qu’il s’agisse de l’installation d’une palissade en bois naturel, d’une clôture en bois composite ou d’un autre matériau. Une simple erreur peut entraîner l’augmentation du coût des travaux, vous obligeant à remplacer ou détruire votre clôture de jardin dans certains cas. Pour éviter cette situation, nous vous dressons ici 3 erreurs à ne pas commettre lors de la construction de votre ouvrage.

Ne pas respecter la distance entre chaque poteau

Étant la partie essentielle du travail, le marquage détermine la distance entre les poteaux. Si le dernier poteau dépasse la frontière de votre parcelle, il risque d’empiéter sur le terrain de votre voisin. Si c’est le cas, votre voisin est en droit d’exiger en justice la destruction de votre installation !

La distance entre chaque poteau pour les clôtures UltraProtect nécessite une distance de 1805 millimètres de centre à centre pour les lames UltraProtect. Cet entraxe varie selon la longueur des lames, alors n’hésitez pas à demander des conseils à votre fabricant si vous n’êtes pas certain de votre installation.

Afin de ne pas vous tromper dans le marquage, nous vous conseillons d’utiliser des piquets et des fils de tensions. Vous pouvez ainsi planter temporairement les piquets dans le sol, au centre de la position à creuser. En appliquant correctement cette astuce, vos panneaux ne risqueront plus de se retrouver sur la propriété d’un voisin.

clôture composite et aluminium

 

Creuser des trous peu profonds

Parmi les erreurs les plus courantes, on retrouve celle de ne pas creuser les trous profondément (dans le cas d’une pose de clôture par scellement des poteaux). En effet, si les poteaux ne sont pas suffisamment enterrés dans le sol, les panneaux risquent de pencher ou de tomber. Si les trous ne sont pas assez profonds, la quantité de béton à faire couler sera forcément réduite, ce qui se traduira par une solidité moins efficace de la structure.

Pour l’installation d’une clôture de jardin de la gamme UltraProtect, les dimensions des trous correspondent de manière générale à :

  • 40 centimètres x 40 centimètres pour 50 centimètres de profondeur

À savoir, il sera nécessaire de creuser plus profondément si le sol est meublé.

L’étape de creuser des trous avec une pelle lors d’un montage peut demander un certain temps, mais les professionnels recommandent d’utiliser une tarière à essence motorisée pour plus de précision et de vitesse.

 

Ne pas contacter sa mairie avant la pose de clôture

Bien que la pose de clôture ne requière pas une autorisation dans la majorité des cas, il existe diverses règles à respecter. Généralement les clôtures sont dispensées d’une déclaration préalable et de la demande de permis de construire. Mais vous pouvez être amené à faire une déclaration préalable de travaux si votre installation en est soumise.

Cette déclaration préalable est obligatoire dans les cas suivants :

  • Votre commune possède une liste de travaux avec les types de clôtures à déclarer.
  • L’emplacement de votre localité est à proximité d’un site classé.
  • Votre localité se situe dans une zone protégée.
  • Votre commune dispose d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Notez que si votre commune possède un PLU, le conseil administratif peut retirer l’obligation de déclaration préalable de votre clôture. Il est alors nécessaire de contacter votre mairie avant de clôturer votre jardin ou terrain, afin de vous assurer que vous pouvez bénéficier de cette dispense ou non.

Le montage d’une clôture électrique doit répondre à d’autres réglementations spécifiques comme :

  • L’implantation de panneaux d’avertissement.
  • L’obligation d’obtenir un certificat d’homologation du matériel.
  • Ne pas électrifier les fils barbelés.

 

Les différentes règles à respecter pour le montage d’une clôture

Les principales règles à respecter sont déterminées par le PLU. Dans celui-ci on retrouve :

  • Les consignes concernant le choix du matériau et des couleurs.
  • La distance entre la clôture et les propriétés voisines.
  • L’écart par rapport à la voie publique.  

Évidemment, il existe différents critères à respecter selon votre localité. Si vous avez également des projets de construction d’un mur de clôture, d’autres règles s’imposent. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de vous rapprocher des services de votre mairie avant de débuter tout type de travaux.

Pour une clôture résistante et durable, nous vous conseillons aussi de bien suivre les recommandations de votre fournisseur. Par exemple, chez neowood, nous  livrons toujours des conseils spécifiques pour la pose de nos clôture en bois composite.

infographie monter sa clôture composite et alu en 5 étapes

 

Un projet clôture ?
Obtenez votre devis express gratuit en 3 clics

OBTENIR MON DEVIS EXPRESS CLOTURE


Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *