Mai 072021

Ça y est, c’est décidé vous vous lancez dans un projet bardage composite. Cette solution, en plus d’être idéale pour donner un coup de jeune à votre extérieur, a tous les atouts pour durer. En effet, le bois composite pourra se conserver jusqu’à plus de 25 ans sans broncher mais pour cela, il vous faudra l’accompagner dans le temps !  Alors, aujourd’hui on vous donne nos conseils pour prévenir le vieillissement de votre bardage composite. 

 

Choisir le bon bardage composite pour une durabilité dans le temps 

II existe de nombreux fournisseurs de bardage composite proposant des produits et prix très variables. Finitions, qualité des lames, esthétisme, durabilité… il en existe pour tous les goûts et pour tous les prix ! Et oui, nous vous mettons en garde : l’inscription “bois composite” n’est pas toujours un gage de qualité et mérite d’être approfondie.  

 

Choisir un bardage en bois composite coextrudé

On trouve deux types de bois composite : 

  • Le composite coextrudé

Grâce à son procédé de fabrication par coextrusion, le bois composite coextrudé dit de “nouvelle génération” possède une fine couche de protection à 360° qui lui permet d’être beaucoup plus durable. Résistant aux agressions les plus extrêmes et garanti anti-décoloration, ce matériau est idéal pour garantir un bon vieillissement de votre bardage composite dans le temps.

  • Le composite mono-extrudé

Connu comme la première génération de bois composite, le composite mono-extrudé ne possède pas le même bouclier de protection que son petit frère, ce qui en fait un matériau beaucoup moins résistant mais aussi beaucoup moins coûteux.

bardage en bois composite ultraprotect teinte anthra

Comparer les différents fournisseurs

Il est important de prendre en compte le fait que les vendeurs de bardage bois composite ne se ressemblent pas. Chacun produit ses propres matériaux (bois composites, lames, finitions etc…) ce qui implique des bardages composites à l’esthétisme ou à la résistance extrêmement différents ! Il est donc primordial de bien comparer les différentes offres présentes sur le marché afin de choisir le type de bardage qui saura bien vieillir dans le temps. 

 

Une ossature bien posée pour un bon vieillissement du bardage composite 

L’ossature de votre bardage est la structure qui viendra accueillir les lames. Afin d’assurer un bon vieillissement de votre façade il faudra y prêter une grande attention. 

Assurer un bon écoulement de l’eau 

La stagnation de l’eau sous votre bardage peut entraîner une accélération du vieillissement de votre installation. En effet, un surplus d’humidité pourra augmenter le risque de moisissures des lambourdes de votre structure et ainsi impacter la tenue de votre bardage en bois composite. 

Pour parer à cela, nous vous conseillons de poser vos lambourdes perpendiculairement à vos lames. Ainsi : 

  • pour une pose horizontale, installez vos lambourdes verticalement.
  • et pour une pose verticale, nous vous conseillons d’installer deux couches de lambourdes (une verticale puis une horizontale) sans oublier d’ajouter une bande de protection sur la couche horizontale pour augmenter la résistance à l’humidité.

 

Faire attention au jeu de dilatation

Le bois composite est un matériau qui se dilate au fil des saisons et du temps. Afin d’assurer ce jeu de dilatation sans que ce dernier n’impacte l’aspect de votre bardage, il faudra laisser un espace entre chaque extrémité de lambourde d’entre 3 et 5 mm

A savoir : cet espace sera défini par la température extérieure au moment de la pose. Pour savoir quel espace respecter, consultez notre notice de pose.

 

Opter pour le nettoyage de printemps annuel

Un bardage composite qui vieillit bien c’est un bardage bien entretenu ! Et pour cela, le bois composite est un matériau idéal. Grâce à son extrême résistance, ce matériau a la particularité de ne pas subir les aléas du temps comme le bois naturel par exemple. Ainsi, pas besoin de dégriser ou saturer votre bardage, un simple nettoyage de printemps suffit. 

Pour cela il vous suffira donc de : 

  • prendre soin d’enlever les feuilles mortes coincées pendant l’hiver pour assurer le bon écoulement de l’eau 
  • nettoyer votre surface avec une éponge et de l’eau savonneuse
  • passer un coup de jet d’eau (ou nettoyeur à haute pression à la pression la plus basse possible pour ne pas abimer les lames) dans le sens de la longueur afin de vérifier que l’eau s’écoule bien

3 informations clés pour entretenir du bois composite

 

Prévenir le vieillissement d’un bardage composite en le préparant à l’hiver

Bien qu’un entretien par an suffise pour maintenir un bardage composite propre et robuste, une préparation à l’hiver garantira un bon vieillissement de votre bardage composite ! À la fin de l’automne, nous vous conseillons donc :

  • de retirer les feuilles mortes coincées pendant l’automne
  • couper les plantes grimpantes qui pourraient déformer la structure du bardage
  • éventuellement passer un spray anti-mousse pour anticiper les dépôts de micro-organismes type lichen pendant la saison.

 

Pour plus d’informations sur l’entretien de votre bardage, n’hésitez pas consulter la catégorie “Entretenir son bardage” de notre blog ou à contacter nos conseillers au 09 72 46 86 41 ou à l’adresse mail contact@neowood.fr 

 

Un projet bardage composite en tête ?
Faites une première estimation budgétaire en demandant votre devis express neowood :

OBTENIR MON DEVIS EXPRESS BARDAGE NEOWOOD GRATUIT


Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.