Août 212020

Soigner les finitions de mon bardage composite

L’installation d’un bardage composite se fait généralement dans le cadre de travaux d’isolation thermique par l’extérieur (ou ITE). Cet habillage des façades et des murs extérieurs s’accorde également avec des critères esthétiques. En fonction de la situation géographique de votre logement, votre projet respecte les normes et les restrictions du plan local d’urbanisme (PLU). Que vous souhaitiez réaliser vous-même la pose ou faire appel à un professionnel, quels sont les principaux conseils à suivre pour parfaire les finitions de votre bardage composite ?

Pourquoi opter pour un bardage en bois composite ?

Pour un projet d’aménagement extérieur de votre maison, les avantages liés à un bardage en bois composite sont nombreux. Il permet d’améliorer les performances thermiques du bâti et veille au confort acoustique des pièces intérieures. Adapté à une exposition extérieure permanente, il est résistant aux intempéries, aux changements de température, ainsi qu’aux rayures et aux chocs. Sa durée de vie est estimée à près de 25 ans, tout en garantissant une tenue constante pour un entretien minimal. On peut aussi s’attarder sur d’autres atouts notables :

  • Un matériau écoresponsable : utilisation de matières recyclées et recyclables qui ne présentent aucune toxicité ni rejet de composés organiques volatils (COV) ;
  • Un traitement anti-UV qui possède également des propriétés imputrescibles ;
  • Une très bonne résistance mécanique : flexion, récupération après déformation, traction… ;
  • Une surface imperméable qui ne craint pas les projections de liquide et les taches.

Bardage bois composite : conseils sur des finitions

Le bardage composite constitue donc un investissement pérenne pour des travaux d’isolation thermique par l’extérieur. Il permet de protéger le bâti, d’accroître sa valeur mais aussi de parfaire votre isolation, si vous ajoutez un matériau ITE entre le mur et le bardage..

Bien organiser son chantier et la pose du bardage composite

L’installation d’un bardage composite peut être effectuée par un professionnel ou par vous-même. S’il s’agit de ce dernier cas de figure, assurez-vous d’être accompagné d’au moins une personne pour vos travaux. De même, vous devez posséder les compétences requises à la réalisation d’un chantier parfaitement sécurisé. Pensez à prépercer les lames et stockez-les de manière horizontale 48 heures avant leur pose. Il est recommandé de mélanger les lames des lots reçus pour varier les nuances et ainsi anticiper les finitions de votre bardage composite.

Côté matériel, prévoyez un équipement de protection pour chaque intervenant, comme des gants de sécurité, des lunettes de protection et un masque. Bien que le travail du bois composite n’émette aucune substance nocive, cela vous permet de vous prémunir des rejets de poussières. En ce qui concerne l’outillage, il vous faut le matériel suivant :

  • un mètre et un niveau à bulle ;
  • un escabeau ;
  • une perceuse-visseuse et un foret spécial bois d’un diamètre de 5 mm ;
  • une scie sauteuse et une scie à onglet radial.

Quelles finitions esthétiques choisir pour un bardage composite ?

Il existe différents types de finitions pour un bardage composite. D’un point de vue esthétique, tout dépend de la référence choisie. Pour une imitation en bois naturel de lames coextrudées à 360 degrés, il peut s’agir d’une finition « bois structuré » ou d’une finition lisse. Vous pouvez également vous tourner vers un système de lames réversibles pour varier le rendu global avec des couleurs différentes ou opter pour un effet brossé.

Les possibilités sont nombreuses pour s’accorder à l’architecture de votre maison, ainsi qu’au plan local d’urbanisme. En ce qui concerne les teintes et les couleurs de votre bardage extérieur, vous avez la possibilité de choisir des lames reproduisant l’aspect d’un bois naturel. Des contrastes les plus clairs aux plus foncés, le bardage composite peut se présenter avec une structure ivoire, sable, teck, ipé ou anthracite. Idéal pour obtenir le cachet souhaité sans avoir à réaliser un entretien contraignant.

Disposer des accessoires et des pièces de finition pour l’installation du bardage composite

Réaliser les finitions de votre bardage composite signifie également parfaire les travaux de pose à l’aide de différents accessoires. En considérant les spécificités techniques de votre bardage, vous pouvez intégrer un film pare pluie.. Il est même possible de prévoir des grilles de ventilation qui protègent le bâti contre l’intrusion de rongeurs.

Finition d'un bardage en composite

Conseils pour soigner les finitions d’un bardage en bois composite

Après avoir posé le support de la structure et les lames, il vous reste à réaliser les finitions de votre bardage composite. Là encore, référez-vous aux recommandations du fabricant tout en prenant en compte certaines particularités. Par exemple, des lames de finition plates. En ce qui concerne les cornières d’angle, il est possible de les fixer directement sur les lames ou de les coller. L’opération de préperçage est également requise pour cette étape.

Pour un profil composite à fixer, optez pour des vis à tête fraisée aux dimensions suivantes : 3,5 x 30 mm. Lorsque vous parvenez aux bordures des portes et des fenêtres, prévoyez un espacement d’au moins 5 millimètres entre les lames de finition et les contours des ouvertures. Avant la pose, fraisez les cornières et réalisez une coupe à 45 degrés. Puis fixez-les en respectant la méthode choisie pour une application au niveau des angles de la maison. À noter que la taille des espacements est également la même pour cette partie de votre bardage composite. Et pour les encadrements de fenêtre, il est aussi possible d’installer des linteaux et tablettes pour une finition parfaite du bardage

Préserver les finitions d’un bardage composite avec le bon entretien

Tout comme pour les finitions d’une terrasse en bois composite, il vous faut veiller au bon entretien de votre habillage de façades et de murs extérieurs. L’entretien d’un bardage composite n’est guère contraignant. Il n’est pas nécessaire de prévoir l’application d’un vernis ou d’une lasure de protection. Le bois composite est déjà traité pour parer à différentes conditions d’exposition extérieure.

Après la réalisation des travaux, nettoyez les lames avec un matériel non abrasif et de l’eau chaude savonneuse. Cela permet d’ôter les dépôts poussiéreux et, éventuellement, de distinguer de petites imperfections liées à la coupe. N’hésitez pas à répéter l’opération à intervalles réguliers pour préserver la tenue de votre bardage composite sur le long terme. En règle générale, ce type d’installation est garanti 25 ans.


Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

promotion terrasse composite